Parlement & partis

Le Bundestag allemand est élu tous les quatre ans par les citoyens, ayant le droit de vote à partir de 18 ans, au suffrage universel, direct, libre, égal et secret.

Le Bundestag allemand est élu tous les quatre ans par les citoyens, ayant le droit de vote à partir de 18 ans, au suffrage universel, direct, libre, égal et secret. Le Bundestag est le Parlement allemand. La moitié des 598 mandats minimum est attribuée par le biais de listes de Land des partis (deuxièmes voix), l’autre moitié est attribuée à des candidats dans les 299 circonscriptions (premières voix). Le système électoral allemand ne permet guère à un parti de gouverner seul, une coalition entre plusieurs partis est la règle générale. Afin de ne pas compromettre la formation d’une majorité par la présence de petits partis, on a établi une clause d’exclusion, la barre des 5 %, empêchant leur présence au Bundestag. Actuellement, sept partis sont représentés au Bundestag : la CDU, la CSU, le SPD, l’AfD, le FDP, La Gauche et l’Alliance 90/Les Verts. Depuis les premières élections au Bundestag en 1949, la CDU et la CSU, son parti frère n’existant qu’en Bavière, forment un seul groupe parlementaire. Les nouveaux partis entrés au Bundestag sont l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), le FDP y étant revenu après une pause de quatre ans. 

Le gouvernement fédéral actuel est assuré par une coalition des partis CDU/CSU et SPD, avec Mme Angela Merkel (CDU) comme chancelière, M. Olaf Scholz (SPD) comme vice-chancelier et M. Heiko Maas (SPD) comme ministre des Affaires étrangères. Au Parlement, l’opposition se compose de l’AfD, du FDP, de La Gauche et d’Alliance 90/Les Verts.

Related content