République fédérale

Michael Kappeler/dpa
L’Allemagne est un État fédéral. Aussi bien l’État que les 16 Länder jouissent de compétences qui leur sont propres.

La sécurité intérieure, l’éducation, les universités, la culture ainsi que l’administration locale sont du ressort des Länder. Parallèlement, les services administratifs des Länder n’appliquent pas seulement leurs propres lois mais aussi celles de l’État. Les gouvernements des Länder, par le biais de leur représentation au Bundesrat, participent directement à la législation de l’État.

En Allemagne, le fédéralisme est bien plus qu’un régime étatique. Ancré dans la tradition, il forme une structure culturelle décentralisée et la structure économique du pays. En plus de leur fonction politique, les Länder sont aussi le reflet d’une solide identité régionale. La forte position des Länder est inscrite dans la Loi fondamentale de 1949. Lors de la réunification en 1990, cinq nouveaux Länder ont été créés : le Brandebourg, le Mecklembourg-Poméranie occidentale, la Saxe, la Saxe-Anhalt et la Thuringe. Avec 17,6 millions d’habitants, la Rhénanie du Nord-Westphalie est le Land le plus peuplé ; la Bavière, faisant 70 550 km², est le plus vaste et Berlin, la capitale, a la plus forte densité de population avec 3.838 habitants au kilomètre carré. Les trois villes-États sont une particularité ; leur ter-ritoire se limite aux agglomérations de Berlin, Brême et Hambourg. Brême est le plus petit Land, avec 419 km² et 657.000 habitants. Le Bade-Wurtemberg fait partie des régions économiques les plus performantes d’Europe. Après la Seconde Guerre mondiale, la Sarre était un État partiellement souverain sous protectorat français; ce n’est que le 1er janvier 1957 qu’elle est devenue le dixième Land de l’État fédéral d’alors.

Related content