Une politique active

Le 19e Deutscher Bundestag à Berlin, composé de 709 députés, constitue la scène politique en Allemagne.
Le 19e Deutscher Bundestag à Berlin, composé de 709 députés, constitue la scène politique en Allemagne. RONNY HARTMANN/AFP/Getty Images
Dans l’agenda du gouvernement fédéral, on trouve des thèmes tels que la gestion de l’immigration, le renforcement de la cohésion sociale et la poursuite de la transition énergétique.

« Un nouveau départ pour l’Europe. Une nouvelle dynamique pour l’Allemagne. Une nouvelle cohésion pour notre pays », tel est le titre que les partis de la coalition ont choisi pour leur programme de gouvernement jusqu’en 2021. La coalition veut renforcer l’Union européenne comme garante de la paix, de la sécurité et de la prospérité. Avec un budget équilibré depuis 2014, le gouvernement se sent responsable de la stabilité monétaire et veut être un exemple pour ses partenaires dans la zone euro. Il est également disposé à contribuer plus fortement au budget européen. Avec la France, le gouvernement fédéral veut renforcer et réformer la zone euro afin que cette monnaie résiste mieux aux crises globales. Pour l’Allemagne, le gouvernement souhaite parvenir à ce que la bonne situation économique profite à tous les habitants afin de créer plus de justice sociale et de renforcer la confiance des citoyens dans la capacité d’agir du monde politique.

dpa/Sören Stache

Le résultat des élections au Bundestag en 2017 a été synonyme de lourdes pertes pour les partis populaires qui gouvernaient déjà dans la période législative précédente. L’AfD, un parti populiste de droite, a obtenu un grand nombre de voix est est entré pour la première fois au Bundestag comme plus grand parti d’opposition. Malgré une conjoncture durablement positive, nombre de citoyens abordent l’avenir avec crainte. Le gouvernement fédéral en a conclu qu’il doit renforcer la cohésion sociale dans le pays et surmonter les clivages. Il veut donc soutenir les familles de manière ciblée, améliorer la protection sociale des chômeurs et des personnes âgées et encourager l’éducation, la numérisation et les innovations. Un grand thème est la gestion de l’immigration ainsi qu’une meilleure intégration des migrants. La Loi fondamentale garantit le droit d’asile aux personnes poursuivies pour des raisons politiques. L’Allemagne continuera à aider les personnes en détresse qui ont droit à l’asile. Parallèlement, le gouvernement fédéral accroît ses efforts pour que les personnes n’ayant pas le droit de séjourner en Allemagne quittent le pays. Le gouvernement fédéral espère que le système d’asile européen sera adopté en 2018.

Pérenniser les succès

Dès la période législative précédente, le Bundestag a adopté un salaire minum légal qui est devenu pour la première fois valide pour tous les secteurs. Celui-ci se situe à 8,84 euros de l’heure en 2018 et sera régulièrement révisé. L’instauration d’un quota de femmes dans les grandes sociétés anonymes a eu lieu en 2016. Depuis la fin 2017, ces entreprises doivent avoir au moins 30 % de femmes dans leurs conseils de surveillance. Fin 2017, le pourcentage de femmes était de 25 % dans les conseils de surveillance des 200 plus grandes entreprises allemandes. La poursuite de la transition énergétique, avec laquelle l’Allemagne a sensiblement augmenté le pourcentage des énergies issues de sources renouvelables, ainsi que l’extension de l’infrastructure numérique sont d’autres grands axes de travail du gouvernement fédéral.

Related content