Skip to main content
L’Europe

La politique de sécurité allemande dans le cadre de l’UE

L’UE contribue à la paix et à la stabilité dans le monde avec ses missions. L’Allemagne apporte une contribution importante.
European Union Training Mission (EUTM) Mali
© dpa

Lors de la conférence de Petersberg à Bonn en 1992, l’Union a défini ses objectifs communs : « des tâches humanitaires et des missions de sauvetage, des tâches de maintien de la paix et des opérations militaires pour surmonter les crises, y compris des mesures créant la paix ».  Depuis, cette approche est devenue l’image de marque de l’engagement européen en matière de sécurité.

Des missions mandatées par l’UE

Avec 17 missions actuelles, l’UE contribue à la sécurité et à la stabilité dans son environnement avec quelque 5000 soldats, policiers et personnel civil. L’opération la plus récente est « Irini » en Méditerranée depuis le mois d’avril. Avec cette mission, des forces navales des pays membres de l’UE veillent au respect de l’embargo sur les armes des Nations unies pris contre les partis en guerre en Libye. La mission de l’UE actuellement la plus ancienne est l’opération « Althea » en Bosnie-Herzégovine. Des soldates et soldats européens aident ce jeune Etat des Balkans à la création de forces armées.

La majorité des missions sont des missions civiles

Aujourd’hui, la plupart des missions européennes de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) sont des missions civiles. Elles cherchent à créer une sécurité durable, allant au-delà du dépassement des crises, en créant des structures fiables dans l’armée et la police, mais aussi dans les institutions officielles des pays partenaires. Ainsi, des forces de police allemandes participent à l’EU Advisory Mission (EUAM) en Irak. La mission conseille le ministère irakien de l’Intérieur.

Dans l’ensemble, le conseil et la formation initiale et complémentaire des partenaires sont au centre des missions de PSDC, apportant une aide à l’auto-assistance. Cela se fait avec la ferme conviction que les acteurs locaux sont mieux à même de résoudre les conflits que les pays ou les alliances agissant de l’extérieur. Or les partenaires régionaux manquent souvent de moyens pour appliquer des concepts de sécurité judicieux. C’est là qu’intervient l’Union européenne. Elle veut que ses partenaires soient en mesure de pourvoir eux-mêmes à leur sécurité et à la sécurité régionale.

Une mission de l’armée allemande au Mali

L’European Union Training Mission (EUTM) Mali est l’une des plus importantes missions avec lesquelles l’UE assume des responsabilités pour la stabilité dans son voisinage éloigné. Elle contribue depuis 2013 à accroître les performances de l’armée malienne avec des activités de conseil et de formation. A ce jour, quelque 15 000 soldates et soldats maliens ont été formés. Si l’Etat malien peut sécuriser lui-même une région, cela constitue un pilier important pour la stabilité dans la région. La sécurité est la base du rétablissement économique et de meilleures conditions de vie pour la population.

Pour l’Allemagne, le Bundestag a prolongé et élargi fin mai la participation de l‘armée allemande à l’EUTM Mali. L’Allemagne peut prolonger la mission avec 450 soldates et soldats et, outre les forces maliennes, soutenir aussi les autres pays du G5-Sahel, notamment le Niger et le Burkina Faso. L’approche régionale doit renforcer l’effet de la mission de formation de l’UE. Si elle réussit à contenir la violence dans la fragile région du Sahel, elle permettra également d’éliminer les causes des migrations.