Qui gouverne l’Allemagne, 
que fait le monde politique ?

Le Bundestag a entre autres pour mission de légiférer
Le Bundestag a entre autres pour mission de légiférer AFP/Getty Images
Nombre de projets et de thèmes important sont sur l’agenda du gouvernement fédéral.

Depuis les élections au Bundestag en 2013, la politique allemande est déterminée par une « grande coalition » composée des grands partis que sont la CDU/CSU et le SPD. Les gouvernements de coalition caractérisent le système politique allemand. À ce jour, un parti n’est parvenu qu’une seule fois – au début des années 1960 – à former seul le gouvernement. Le chef du gouvernement est depuis 2005 la chancelière Mme Angela Merkel, présidente de la CDU, qui en est à son troisième mandat. Le chancelier détermine les grandes lignes de la politique allemande. Angela Merkel est la première femme à occuper ce poste dans l’histoire de la République fédérale d’Allemagne. Docteur en physique, elle a grandi en RDA.

Le gouvernement se compose de 14 ministres et du chef de la Chancellerie. Le SPD détient entre autres le ministère de l’Économie avec Sigmar Gabriel, qui est aussi vice-chancelier, et le ministère des Affaires étrangères avec Frank-Walter Steinmeier. M. Steinmeier compte parmi les hommes politiques allemands les plus expérimentés, ayant déjà été ministre des Affaires étrangères de 2005 à 2009. L’accord de coalition intitulé « Préparer l’avenir de l’Allemagne » sert de base au travail de la « grande coalition » jusqu’en 2017. Avec ces accords, les gouvernements de coalition conviennent – avant d’assumer ensemble la responsabilité gouvernementale – des objectifs politiques à atteindre pendant la période législative.

La politique allemande est confrontée à de grands défis. Outre la politique sociale et environnementale, l’une de ses grandes tâches est de gérer l’afflux des réfugiés. En 2015, le nombre de 800.000 personnes demandant l’asile en Allemagne a été largement dépassé. Ces réfugiés viennent surtout de régions en crise ou en conflit, notamment de Syrie. L’Allemagne assume ses responsabilités humanitaires envers ceux qui ont dû fuir leur pays. Le gouvernement allemand travaille sur plusieurs niveaux à une solution internationale, notamment européenne, dans sa politique des migrations et des réfugiés. Il promeut aussi la lutte contre les causes de la fuite des populations.

Related content