Skip to main content

Le nouveau gouvernement fédéral

Après les élections au Bundestag de 2021, le SPD, les Verts et le FDP sont convenus de former un gouvernement. Des faits sur la coalition gouvernementale, les élections et le système électoral.
Neue Koalition 2021
Annalena Baerbock (les Verts), Robert Habeck (les Verts), Olaf Scholz (SPD), Christian Lindner (FDP)
© picture alliance/dpa

Les élections Les élections Les partis se présentent aux élections au Bundestag tous les quatre ans. La participation électorale est traditionnellement élevée en Allemagne et se situe, après une participation record de plus de 90 % dans les années 1970, autour de 80 % depuis la réunification. Lors des élections au 19e… Pour en savoir plus › au Bundestag le 26 septembre 2021 ont provoqué un changement de gouvernement. L’Allemagne a pour la première fois un gouvernement fédéral Gouvernement fédéral Le chancelier et les ministres fédéraux forment le gouvernement fédéral, le « cabinet ». Outre la compétence du chancelier en matière d’orientations politiques, on applique le principe du portefeuille selon lequel les ministres gèrent leur administration de manière autonome dans le cadre de ces… Pour en savoir plus › composé du SPD, des Verts et du FDP. Les trois partis sont convenus de gouverner ensemble avec le socio-démocrate Olaf Scholz comme chancelier pendant les quatre prochaines années. Cela met fin au mandat d‘Angela Merkel (CDU) qui a gouverné l’Allemagne pendant seize ans.

Cette coalition de trois partis est une nouveauté en Allemagne. Au cours des dernières décennies, ce sont presque exclusivement des coalitions à deux partis qui ont gouverné. Avant le changement de gouvernement, l’Union chrétienne démocrate (CDU) et l’Union chrétienne sociale (CSU) en Bavière Bavière Ce pays de la bière qu’est la Bavière produit aussi un excellent vin (de Franconie). La fête de la bière, le château de Neuschwanstein et les Alpes y attirent plus de touristes que toute autre région allemande. Mais la Bavière a bien plus qu’une culture vivante. Son économie, plus forte que celle… Pour en savoir plus › – formant le groupe parlementaire « Union » au Bundestag – ainsi que le Parti socio-démocrate d’Allemagne (SPD) formaient le gouvernement. Or le résultat des élections au Bundestag ne permettait de former ces coalitions classiques à deux partis, d’où un nouveau gouvernement à trois partis. Pourtant, les Verts et le Parti libéral démocrate (FDP) ont souvent été considérés comme des adversaire politiques par le passé.

Deux mois après les élections Les élections Les partis se présentent aux élections au Bundestag tous les quatre ans. La participation électorale est traditionnellement élevée en Allemagne et se situe, après une participation record de plus de 90 % dans les années 1970, autour de 80 % depuis la réunification. Lors des élections au 19e… Pour en savoir plus › au Bundestag, les trois partis ont conclu un accord de coalition. En politique étrangère, le nouveau gouvernement s’appuie sur des principes éprouvés : une adhésion profonde à l’Europe, l’amitié avec la France, le partenariat avec les Etats-Unis et l’engagement en faveur de la paix et de la réconciliation dans le monde. Cette approche multilatérale mise sur un renforcement des Nations unies au niveau politique, financier et personnel. La nouvelle coalition veut en outre être un pionnier de la protection du climat.

Les plus importants projets de politique intérieure que le gouvernement place sous la devise « Mehr Fortschritt wagen » (Oser plus de progrès) :

  • La coalition gouvernementale considère la lutte contre la pandémie du coronavirus comme « une tâche essentielle ». Cela implique la création d’une cellule de crise permanente composée des Länder et de la Fédération, ainsi que d’un groupe permanent d’experts à la Chancellerie.
  • La lutte contre le changement climatique est un grand projet du nouveau gouvernement. D’ici à 2030, l’Allemagne doit tirer 80 % de son électricité des énergies renouvelables alors que seuls 65 % étaient prévus jusque-là. La sortie du charbon sera si possible avancée à 2030.
  • Le salaire minimum légal passera à 12 euros de l’heure en Allemagne. Il est actuellement de 9,60 euros. Cette augmentation concernera 10 millions de personnes.
  • Un poste d’apprentissage ou d’études sera garanti pour tous les jeunes sortant de l’école. Le système de bourses du Bafög sera réformé.
  • L’âge de vote passera à 16 ans pour les élections au Bundestag et les élections européennes. Cet âge est actuellement de 18 ans.
  • Les réfugiés pourront faire venir plus facilement leur famille en Allemagne. Le regroupement familial sera facilité pour ce groupe de personnes.
  • Le niveau des retraites restera stable. Il se situe actuellement à 48 %. Ce niveau désigne le montant des pensions après 45 ans de cotisation par rapport à un revenu moyen. A ce jour, la retraite est financée par les cotisations des salariés et des fonds publics avec un système de répartition. Demain, une petite partie de l’assurance retraite sera également financée par des placements sur le marché des capitaux.
  • La recherche et le développement seront mieux financés. Le pourcentage des dépenses en la matière doit passer d’environ 3,2 % du produit intérieur brut (110 milliards d’euros) à 3,5 %.

Élections au Bundestag 2021 : les résultats

Wählerin an Wahlurne
© auremar/stock.adobe.com

Les sociaux-démocrates (SPD) ont gagné les élections Les élections Les partis se présentent aux élections au Bundestag tous les quatre ans. La participation électorale est traditionnellement élevée en Allemagne et se situe, après une participation record de plus de 90 % dans les années 1970, autour de 80 % depuis la réunification. Lors des élections au 19e… Pour en savoir plus › au Bundestag le 26 septembre 2021. Ce parti a remporté 25,7 % des voix, devançant de peu l’alliance de l’Union des démocrates-chrétiens (CDU) et de l’Union sociale-chrétienne en Bavière Bavière Ce pays de la bière qu’est la Bavière produit aussi un excellent vin (de Franconie). La fête de la bière, le château de Neuschwanstein et les Alpes y attirent plus de touristes que toute autre région allemande. Mais la Bavière a bien plus qu’une culture vivante. Son économie, plus forte que celle… Pour en savoir plus › (CSU), alliance pour laquelle 24,1 % des électrices et des électeurs ont voté. Sont également représentés au nouveau Bundestag l’Alliance 90/Les Verts (14,8 % des voix), le Parti libéral démocrate (FDP) avec 11,5 % et l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) avec 10,3 % des voix.

Sitzverteilung Bundestag

47 partis ont participé aux élections

Comme le veut la Loi fondamentale La Loi fondamentale La Loi fondamentale soumet la législation au régime constitutionnel et la gestion de l’Etat au droit et à la loi. L’article 1 de la Loi fondamentale a une importance particulière. Il fait du respect de la dignité humaine la mission la plus noble du régime constitutionnel: « La dignité de l’homme… Pour en savoir plus › , le Bundestag Le Bundestag Le Bundestag est l’assemblée élue représentant le peuple allemand. Sur le plan technique, la moitié des 598 mandats au Bundestag est attribuée par l’élection des listes de Land des partis (deuxième voix), l’autre moitié par l’élection des candidats dans 299 circonscriptions électorales (première… Pour en savoir plus › est réélu tous les quatre ans. Lors des élections au 20e Bundestag, 60,4 millions de personnes étaient appelées aux urnes – 31,2 millions de femmes et 29,2 millions d’hommes. Ainsi, le nombre d’électeurs a reculé de 1,3 million par rapport aux élections au Bundestag de 2017 ; 76,6 % des électeurs ont voté (2017 : 76,2 %).

On comptait parmi les électeurs 2,8 millions de personnes ayant eu 18 ans depuis les dernières élections au Bundestag et pouvant voter en 2021. Leur pourcentage était de 4,6 %. Près de la moitié de l’électorat vit dans trois grands Länder, la Rhénanie du Nord-Westphalie (12,8 millions), la Bavière Bavière Ce pays de la bière qu’est la Bavière produit aussi un excellent vin (de Franconie). La fête de la bière, le château de Neuschwanstein et les Alpes y attirent plus de touristes que toute autre région allemande. Mais la Bavière a bien plus qu’une culture vivante. Son économie, plus forte que celle… Pour en savoir plus › (9,4 millions) et le Bade-Wurtemberg Bade-Wurtemberg Les habitants du Bade-Wurtemberg n’aiment guère les superlatifs. Pourtant, leur Land collectionne les records. La région autour de Stuttgart, Karlsruhe et Tübingen compte parmi les contrées pratiquant le plus de recherche en Europe et dépose le plus grand nombre de brevets en Allemagne par nombre d… Pour en savoir plus › (7,7 millions ). 

Cinquante-quatre partis remplissant les conditions requises étaient admis aux élections, quarante-sept d’entre eux y ont participé.

Un scrutin proportionnel personnalisé avec une première et une seconde voix

Le Bundestag Le Bundestag Le Bundestag est l’assemblée élue représentant le peuple allemand. Sur le plan technique, la moitié des 598 mandats au Bundestag est attribuée par l’élection des listes de Land des partis (deuxième voix), l’autre moitié par l’élection des candidats dans 299 circonscriptions électorales (première… Pour en savoir plus › est élu lors d’un scrutin proportionnel personnalisé. Les électeurs disposent de deux voix. Avec la première, ils élisent un candidat ou une candidate dans leur circonscription. Avec la seconde voix, ils soutiennent la liste d’un parti avec laquelle les partis déterminent les personnes qu’ils souhaitent envoyer au Bundestag. Pour entrer au Parlement, les partis doivent obtenir au moins 5 % des secondes voix (clause des 5 %). Un parti peut ainsi envoyer des députés au Bundestag lorsqu’il remporte des mandats directs dans trois circonscriptions ou plus, c’est-à-dire lorsque leurs candidats ou candidates obtiennent le plus grand nombre de premières voix.

Lors des élections au Bundestag de 2021, le taux de vote par correspondance était de 47,3 % – alors qu’il était de 28,6 % lors des élections de 2017.