Skip to main content
Société

Une intégration réussie

Le gouvernement fédéral aide, avec un soutien ciblé, les réfugiés et les immigrés à prendre pied dans la société et sur le marché du travail.
Erfolgreiche Integration
© dpa

L’intégration des étrangers est un grand domaine politique en Allemagne et est considérée comme une tâche concernant toute la société. L’intégration représente une offre mais aussi une obligation de faire des efforts, elle ne peut réussir que dans la réciprocité. D’après la loi relative au séjour des étrangers, ceux qui vivent légalement et durablement en Allemagne ont droit à des prestations de la Fédération favorisant leur intégration. Ces prestations servent à apprendre l’allemand, à s’intégrer au niveau éducatif, dans la formation professionnelle, au travail et dans la société. L’objectif est d’inclure les étrangers dans la société et de permettre leur implication. Une grande mesure est le cours d’intégration composé d’un cours d’allemand et d’un cours d’orientation.

Plus de 33 % des étrangers âgés de 20 à 34 ans ne possèdent pas de diplôme concluant une formation professionnelle. Un grand objectif du gouvernement fédéral est donc d’accroître leur présence dans le système éducatif et formateur. La double nationalité a été introduite avec la réforme du droit sur la nationalité en 2014. L’obligation de choisir une nationalité a été abolie pour les enfants de parents étrangers nés après 1990 et ayant grandi en Allemagne. Auparavant, ils devaient choisir une nationalité avant leurs 23 ans révolus.

Une sécurité financière pendant la formation ou les études

Les immigrés qui resteront vraisemblablement longtemps en Allemagne doivent pouvoir entamer rapidement une formation ou accéder à un métier. Le gouvernement fédéral a donc adopté en 2019 la loi sur la promotion de l’emploi et de la formation des étrangers. Quiconque a de bonnes perspectives de rester en Allemagne peut désormais avoir un emploi plus rapidement. La loi améliore également l’inscription à des cours d’allemand et à d’autres offres favorisant l’intégration.

Le gouvernement fédéral a également modifié la réglementation concernant les prestations aux demandeurs d’asile. Ces modifications doivent empêcher que les réfugiés ne mettent un terme à leur formation ou à leurs études pour des raisons financières.

Un soutien spécifique aux femmes

Le gouvernement fédéral souhaite aussi mieux intégrer professionnellement les femmes issues de l’immigration. Les agents de placement, entre autres, doivent être formés de manière ciblée afin qu’ils puissent mieux répondre aux besoins spécifiques des femmes issues de l’immigration.

Le bénévolat joue également un grand rôle dans l’intégration, tant avec nombre de bénévoles qui s’engagent dans des cours et des aides au quotidien pour les réfugiés et les migrants qu’avec des immigrés faisant eux-mêmes du bénévolat. Le bénévolat est également soutenu dans le cadre de l’amendement de la loi sur les prestations aux demandeurs d’asile.