Skip to main content

Les défis sportifs

L’Allemagne connait le succès dans le sport de haut niveau mais le sport de masse joue aussi un rôle important.
Integration im Sport
© stock.adobe.com

L’Allemagne adore le sport, elle est une nation sportive performante. Dans l’éternelle course aux médailles des Jeux olympiques, l’Allemagne vient au deuxième rang derrière les Etats-Unis avec 1.757 médailles en 2020. Quelque 27 millions de personnes sont membres de l’une des plus de 90.000 associations sportives en Allemagne. Outre leur mission sportive, ces clubs remplissent aussi des fonctions sociétales et participatives importantes. Ils transmettent des valeurs comme le fairplay, l’esprit d’équipe et la tolérance aux jeunes avec leur travail d’intégration. En raison de l’internationalisation croissante de la population, les prestations des clubs sportifs gagnent en importance pour intégrer les immigrés. Quelque 60.700 associations sportives ont des membres issus de l’ immigration Immigration L’Allemagne fut dès le XIXe siècle la destination d’un grand nombre de migrants et est devenue depuis la seconde moitié du XXe siècle le pays ayant le plus grand nombre d’immigrés en Europe. En 1950, le pourcentage d’étrangers en République fédérale d’Allemagne se situait, avec 500 000 personnes, à… Pour en savoir plus › dans leurs équipes. On peut estimer à environ 1,7 million le nombre de personnes issues de l’immigration membres d’un club sportif. Mais ce groupe de personnes n’est pas encore suffisamment représenté dans les structures sportives.

Le programme « L’intégration par le sport », soutenu par le ministère fédéral de l’Intérieur, de la Construction et des Territoires en coopération avec la Confédération allemande des sports olympiques (DOSB) et l’Office fédéral des migrations et des réfugiés, considère l’immigration comme un enrichissement du paysage sportif allemand. Un grand axe de travail dans ce programme concerne des groupes jusque-là sous-représentés dans le sport, par exemple celui des filles et des femmes.

Le bénévolat pour les réfugiés

Avec la Fondation de la Bundesliga et la Fédération allemande de football (DFB), le gouvernement fédéral Gouvernement fédéral Le chancelier et les ministres fédéraux forment le gouvernement fédéral, le « cabinet ». Outre la compétence du chancelier en matière d’orientations politiques, on applique le principe du portefeuille selon lequel les ministres gèrent leur administration de manière autonome dans le cadre de ces… Pour en savoir plus › a lui aussi lancé une initiative pour l’intégration, soutenant des projets durables visant à l’intégration des réfugiés par le sport. Le projet « 1:0 für ein Willkommen », promu par l’équipe nationale de football, ainsi que sa réédition « 2:0 für ein Willkommen », a soutenu financièrement depuis 2015 plus de 3.700 clubs s’engageant en faveur des réfugiés.

La DOSB est l’organisation-cadre du sport allemand et se conçoit comme le plus grand mouvement citoyen d’Allemagne. Elle soutient le sport de masse et le sport de haut niveau. Plus de 20.000 clubs sur les 91.000 qu’elle repré­sente ont été fondés depuis la réunification allemande en 1990. La Fédération allemande de football, fondée en 1900, est l’une des quelque 100 organisations membres de la DOSB. Avec 7,2 millions de membres dans près de 24.5000 clubs de foot, la DFB connaît actuellement son apogée et est la plus grande fédération sportive nationale dans le monde. Il faut néanmoins s’attendre à ce que la pandémie du coronavirus menace l’existence de certains clubs et à ce que leur nombre diminue.

Le triathlon est l’une des disciplines sportives connaissant le taux de croissance le plus rapide. Entre 2001 et 2015, le nombre de membres dans les clubs a plus que doublé. En 2020, près de 60.600 hommes et femmes pratiquaient ce sport. En 2015, c’est un triathlète qui a été élu sportif de l’année avec Jan Frodeno.

Le football domine

La Bundesliga, la première ligue de football, possède le plus grand rayonnement dans le sport allemand. Elle est considérée comme l’une des ligues les plus performantes à l’international. Mais la saison 2020-2021 a été assombrie par la pandémie du coronavirus et s’est largement déroulée sans spectateurs. La mesure de toute chose dans le foot allemand est le FC Bayern de Munich. En 2020, le club remportait son 30e championnat d’Allemagne ; il a également remporté la Coupe d’Allemagne pour la 20e fois, ainsi que la Ligue des champions de l’UEFA en 2001, 2013 et 2020. Avec 291.000 adhérents, le FC Bayern est le club ayant le plus de membres au monde.

L’équipe nationale de football masculin, quatre fois championne du monde et trois fois championne d’Europe, est le plus beau fleuron du foot allemand. L’équipe de l’entraîneur Joachim Löw est flexible au niveau tactique et interprète le foot de manière très moderne. Nombre de joueurs issus de l’ immigration Immigration L’Allemagne fut dès le XIXe siècle la destination d’un grand nombre de migrants et est devenue depuis la seconde moitié du XXe siècle le pays ayant le plus grand nombre d’immigrés en Europe. En 1950, le pourcentage d’étrangers en République fédérale d’Allemagne se situait, avec 500 000 personnes, à… Pour en savoir plus › , comme Antonio Rüdiger ou Leroy Sané, jouent dans la sélection de l’équipe allemande.

Reconnaissance sportive et succès dans les disciplines les plus diverses

Outre le football, la gymnastique, le tennis, le tir, l’athlétisme, le handball et l’équitation sont également des disciplines appréciées. D’autres manifestations sportives connaissent un beau succès. Le J. P. Morgan Corporate Challenge à Francfort-sur-le-Main par exemple : cette course des entreprises à des fins caritatives est la plus importante manifestation de ce genre dans le monde, attirant 63.000 participants venant de plus de 2.282 entreprises.

Le bilan sportif est positif sur de nombreux points. Une couronne de lauriers revient en la matière à la Fondation Promotion du sport : elle soutient quelque 4.000 athlètes dans presque toutes les disciplines olympiques, dans les disciplines non-olympiques traditionnelles, dans le handisport et dans le sport des malentendants. Le soutien des sportifs handicapés fait partie de ses grandes priorités. Ici aussi, les sportives et sportifs allemands réussissent avec brio, avec par exemple 1.871 médailles lors des compétitions internationales et des Jeux paralympiques (2018).

Le sport favorise la compréhension entre les peuples

La Promotion internationale du sport du ministère fédéral des Affaires étrangères fait partie intégrante de la Politique éducative et culturelle à l’étranger ; elle a déjà réalisé plus de 1.400 projets à court et à long terme dans les disciplines sportives les plus diverses dans plus de 100 pays. Citons, à titre d’exemple, le projet à long terme de promotion du football féminin en Uruguay qui forme des femmes entraîneurs et permet aux filles et aux femmes d’être plus présentes dans le sport, notamment dans le foot. Le continent africain est depuis quelques années un grand axe de la Promotion internationale du sport du ministère fédéral des Affaires étrangères et absorbe quelque 70 % des fonds. En Namibie, par exemple, des enfants et des adolescents ont été familiarisés avec l’athlétisme de manière ludique avec le projet « Kids’ Athletics ».

Se faisant l’ambassadeur du fair-play, de la tolérance, de l’intégration, de la compétition amicale et de la performance, le sport allemand emprunte cette voie et bien d’autres encore pour prévenir les crises et favoriser 
la compréhension entre les peuples.