Skip to main content

Des formes de vie plurielles

Les nouvelles formes de vie commune influent sur la société allemande. La compatibilité du travail et de la famille est soutenue de manière ciblée.
Familie
© Kanea/stock.adobe.com

La famille joue un rôle central, même dans l’univers individualisé et très mobile du XXIe siècle. Selon une étude réalisée en 2019 par l’Institut de sondage Allensbach, plus des trois quarts de la population (77 %) indiquent que la famille vient au premier rang dans leur vie. Parallèlement, l’idée que l’on se fait de la famille typique évolue. Seuls près de la moitié des habitants en Allemagne vivent en famille. Malgré le recul des structures familiales traditionnelles, les couples mariés ayant des enfants mineurs était, à près de 70 %, la forme familiale la plus fréquente en 2019. Le nombre de mariages a légèrement augmenté ces derniers temps, se situant à un peu plus de 416.000 en 2019. Ce chiffre a sensiblement reculé au premier semestre 2020 en raison de la pandémie du coronavirus. 

Un peu plus d’un mariage sur trois est dissous par divorce. La durée moyenne des mariages dissous en 2019 était de 15 ans. Un peu plus de 50.000 mariages ont été contractés entre des Allemands et des étrangers en 2019.

Un nombre croissant de couples non mariés avec enfants

Le nombre de couples non mariés avec des enfants augmente sensiblement. Entre 1999 et 2019, leur pourcentage a doublé dans les 8,2 millions de familles ayant des enfants mineurs. Un couple avec enfant sur dix n’est pas marié. Les familles monoparentales sont une forme familiale qui augmente, elles constituent aujourd’hui presque un cinquième de toutes les constellations parent-enfant. Presque neuf personnes élevant seules leurs enfants sur dix sont des femmes. Les personnes élevant seules leurs enfants courent souvent le risque de se paupériser, environ 38 % d’entre elles perçoivent des prestations de l’Etat.

Parmi les formes de vie gagnant en importance, on compte aussi les couples de même sexe. En 2019, 142.000 couples homosexuels vivaient ensemble en Allemagne, soit moitié plus qu’il y a dix ans. Quelque 34.000 d’entre eux ont conclu un PACS qui offre depuis 2001 aux couples homosexuels une protection juridique à leur relation. En 2017, le Bundestag a adopté le mariage pour tous. Les couples homosexuels ont désormais tous les droits associés au mariage, dont celui d’adopter des enfants. Il y a aujourd’hui quelque 52.000 couples homosexuels mariés.

Alors que de nouvelles formes de vie commune apparaissent, le nombre de ménages d’une seule personne augmente sans cesse. 42 % des ménages sont composés de célibataires. Cette évolution est due à l’évolution démographique, avec laquelle le nombre de personnes âgées vivant seules augmente, et au nombre croissant de jeunes vivant en célibataires.